Cdi Intérimaire - Groupe Morgan Services

Le CDI intérimaire est un dispositif méconnu qui rémunère les intérimaires entre leurs missions, ce qui garantit un revenu minimum régulier. Il a été formalisé par la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018, dans la lignée de l'Accord National Interprofessionnel sur la Sécurisation des Parcours Professionnels des Intérimaires de mars 2014. Ses dispositions figurent aux articles L. 1251-58-1 à L. 1251-58-8 du Code du Travail.

Nos agences d’intérim vous informent et vous partagent tout ce qu’il faut savoir sur le CDI intérimaire ou CDII.

Conducteur de travaux H/F

Localisation : Bordeaux
Type de contrat : CDI
Le Groupe Morgan Services Merignac recherche, pour le compte de l'un de ses clients situé en Gironde, un conducteur de…

(H/F) CHARPENTIER

Localisation : Vernon
Type de contrat : CDI
Notre client, spécialiste de construction en bois recrute un charpentier H/F polyvalent.Vous participerez à l'installation…

TECHNICIEN BUREAU D'ETUDE (H/F)

Localisation : Dijon
Type de contrat : CDI
Recherche dans le cadre d'un CDI Technicien(ne) bureau d'étude-dessinateur-projeteur.Rattaché au responsable technique , vos…

(H/F)CHEF DE DEPARTEMENT ELDPH

Localisation : Toulouse
Type de contrat : CDI
Groupe Morgan Services, Acteur référent sur le secteur de l'Emploi ( CDI/CDD et Intérim) depuis 1998, s'est fondé grâce au…

Responsable BE (H/F)

Localisation : Strasbourg
Type de contrat : CDI
Un de nos clients nous a confié le recrutement de sa/son Responsable BE dans le secteur de la plâtrerie (aménagement…

grutier

Localisation : Metz
Type de contrat : CDI
Vous serez en charge de la conduite de grue mobile de type LIEBHERR TEREX OU TADANOCONDUITE LEVAGE ET MANIPULATION SUR…

Qu’est-ce que le CDI intérimaire ?

Le CDI intérimaire est un statut hybride, qui couple les garanties d’un contrat à durée indéterminé avec la liberté d’un contrat intérimaire classique. Ce statut peut vous être proposé par une entreprise de travail temporaire (ou ETT) telle que le groupe Morgan Services qui vous emploie et vous place en mission d’intérim chez ses clients.

Nous vous assurons ainsi un revenu minimal garanti en toutes circonstances. En contrepartie, la fin de mission ne donne pas droit à une indemnité compensatrice de congé payé, car le salarié en CDI intérimaire reste rémunéré.

Dans ce cadre, les périodes d’intermission du salarié en CDI intérimaire sont assimilables à du temps de travail effectif. Elles donnent toujours droit à des congés payés et à un cumul d’ancienneté, comme en CDI classique.

Une durée de mission étendue en CDII

Le CDII permet à celles et ceux qui le souhaitent d’accepter des missions plus longues qu’en intérim classique, soit 36 mois au total (renouvellements inclus) en CDI intérimaire contre 18 mois maximum en intérim classique. Évidemment, la fin du contrat de mission peut également être conditionnée à l’aboutissement de la tâche ou objet du contrat, lorsque le salarié intérimaire a achevé sa mission.

Type de missions à pourvoir en CDII

Comme en intérim, la lettre de mission doit impérativement porter sur une mission temporaire ou exceptionnelle. Le recours à un salarié intérimaire en CDI peut ainsi servir au remplacement d’un salarié démissionnaire ou passé à temps partiel, à répondre à un accroissement temporaire d’activité ou à un emploi saisonnier, par exemple. Le CDII peut donc répondre à tous types de missions, dans tous types d’entreprises.

Nos offres d’emploi en intérim

Avantages et inconvénients du CDI intérimaire

Les avantages du CDI intérimaire sont nombreux :

  • Une rémunération constante, même en intermission
  • Un cumul d’ancienneté et de congé ininterrompus
  • L’absence de période d’essai en mission d’intérim
  • La perspective d’embauche en CDI, plus forte après une mission longue durée
  • La sécurité de l’emploi
  • Une plus grande stabilité de vie
  • La confiance des banques et des propriétaires-bailleurs face à un revenu garanti

Le principal inconvénient du CDI intérimaire provient du fait que le salarié en CDII n’a pas le droit de refuser une mission qui lui est proposée, du moment qu’elle correspond à son contrat (même corps de métier, mêmes plages horaires si définies au préalable) et qu’elle n’entraîne pas de chute de revenus de plus de 30% par rapport à son ancienne mission.

Puisque le CDI intérimaire a plutôt pour but de fidéliser les meilleurs intérimaires, l’ETT a donc tout intérêt à continuer à proposer des missions intéressantes et rémunératrices. En phase d’intermission, elle formera plutôt le salarié en CDII pour renforcer ses compétences sur des points clés, adaptés aux futures missions à pourvoir et à son choix de carrière.

Un chiffre à retenir : La grande majorité des ruptures de CDII (67% en 2018) est liée à la signature d’un CDI auprès de l’entreprise utilisatrice. Plus de deux tiers des salariés en CDII obtiennent ainsi un contrat à durée indéterminé lorsqu’ils sont déployés en mission.